Déclaration du Parti communiste Irakien: NON à l'intervention militaire au Bahreïn!

Publié le par Mahi Ahmed

Déclaration du Parti communiste Irakien: NON  à l'intervention militaire au Bahreïn!

 

Laissez le peuple s'occuper de ses propres affaires et déterminer son avenir!

 

 

 

 

L'Etat du Bahreïn a été l'objet, sous le couvert de l'obscurité de la dernière nuit, d'une invasion militaire de l'Arabie Saoudite. Un porte-parole officiel Saoudien a justifié cette intervention militaire éhontée en déclarant que son objectif est de protéger les installations du gouvernement au Bahrein en ajoutant que la force d'intervention Saoudienne constitue une partie des forces du Conseil de Coopération du Golfe qui " protégera ses installations".

 

 

L'invasion s'est produite à la suite d'une campagne intensive de violence conduite par les forces du gouvernement du Bahreïn et des bandes de "voyous" armés de sabres et d'autres armes, hier dimanche 13 mars , contre le mouvement de protestation de masse qui a eu lieu dans le pays, dans le but de supprimer ce mouvement, et aussi pour ouvrir la voie - si il s'éteint - à la pénétration des forces agressives profondément à l'intérieur du Bahreïn.

 

Dans leur réaction initiale à l'invasion Saoudienne, les forces d'opposition du Bahreïn ont annoncé ce matin leur ferme condamnation et l'ont considéré comme une déclaration de guerre et une occupation. Ils ont appelé le Conseil de Sécurité des Nations Unies à protéger les civils du pays d'une "intervention militaire extérieure".

 

Il est clair que cette intervention est illégitime et ne peut être justifiée en aucun cas. Les protestations et les manifestations pacifiques qui ont eu lieu pendant des semaines au Bahreïn, et les affrontements entre les forces de l'opposition et l'autorité au pouvoir, est une affaire interne du Bahreïn et de son peuple et du seul gouvernement, et une partie extérieure ne peut pas s’y ingérer.

 

Il est aussi clair que cette ingérence dangereuse  reflète les tentatives des gouvernants de l'Arabie Saoudite et des autres régimes du Golfe de supprimer le mouvement de masse grandissant pour la liberté, la démocratie et la justice sociale, dans le but de l'assassiner avant que les flammes ne se répandent dans leurs pays et enflamment ici aussi bien le mécontentement populaire croissant.  C'est une intervention agressive qui viole les droits du peuple et la souveraineté d'un état, et constitue une flagrante violation des chartes et normes internationales.

 

Tout en déclarant notre ferme condamnation de l'intervention militaire Saoudienne et du Golfe au Bahreïn, nous soulignons notre ferme solidarité avec le peuple du Bahreïn dans son rejet et sa réaction à cette intervention, et avec sa lutte pour la démocratie et les droits de l'homme. Nous demandons le retrait immédiat des forces d'invasion, un arrêt de l'ingérence, dans toutes ses formes, dans les affaires intérieures du Bahreïn, et de laisser le peuple de ce pays de s'occuper de ses affaires et de décider de son propre avenir et de son destin.

 

 

Bureau Politique du Parti communiste Irakien

14 mars 2011

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article