Panem et circences

Publié le par Mahi Ahmed

RACHID BOUDJEDRA

Panem et circences

mardi 5 janvier 2016 | Par Rachid Boudjedra

Cela veut dire « du pain et des jeux » en latin et c’était le slogan le plus répandu chez les empereurs romains. L’historien Salluste prétendait que cette formule lapidaire a été trouvée par Néron. Quoiqu’il en soit, c’est aujourd’hui et dans le monde contemporain la clé de la réussite pour tous les chefs d’État. Cette formule attribuée donc à Néron veut dire que pour gouverner un peuple, le dominer et l’asservir, il faut lui donner à manger (le pain) et à se divertir (les jeux).

Cette « boutade » a fait ses preuves depuis des millénaires et elle est d’une actualité brûlante. Tout chef d’État qui se respecte se doit de l’appliquer ! Pour le pain, c’est évident, mais pour les jeux ça l’est moins parce que l’inconscient collectif des peuples ne fait pas toujours la relation entre les jeux qui le passionnent et son propre asservissement.

Les Romains (et certainement toutes les civilisations qui les ont précédés) avaient les jeux de l’arène où on lançait les gladiateurs qui se battaient à mains nues contre les fauves sauvages et affamés.

Aujourd’hui, il y a le football qui est devenu le vrai opium des masses. Et si le jeu lui-même est admirable, ce qu’il génère de violence, de corruption et de cruauté, l’est beaucoup moins.

Il y a aussi la boxe, sport inventé par les Anglais quand ils colonisaient la moitié de la planète et dont le but est la mise à mort de l’adversaire à coups de poings gantés jusqu’au KO devant des foules en délire et avides de sang. En toute impunité !

Il y a aussi la tauromachie qui excite chez « l’aficionado », les instincts les plus terrifiants. Avides de sang eux aussi et jouissant – sexuellement – de la mise à mort d’une bête qui ne demande qu’à paître dans les verts paradis.

Tous ces sports de la violence et de la cruauté continuent à prospérer parce que le politique le veut bien et qu’il a là une soupape de sûreté qui lui permet de régner…

Cruellement !

Publié dans Choix d'articles

Commenter cet article